architecte loft lyon

L'implantation de cette ancienne usine n'a pas permis d'obtenir de véritables fenêtres avec vue sur l'extérieur et la presque totalité de l'appartement est éclairée par une verrière et par un patio. La structure du triplex a du être renforcée par dessous ce qui explique un prix assez élevé de l'ordre de 1 520  euros du m² en 2005.

Dès l'entrée ou depuis la cuisine, on peut apercevoir la grande pièce de vie baignée de lumière. A noter la position centrale du poêle-cheminée permettant de chauffer la totalité du volume et la sous-face du plancher de l'étage en entrevous fibralith .

La verrière au-dessus du coin salon et de la salle à manger a été refaite pratiquement à l'identique en acier couleur aluminium. L'ancienne charpente ne pouvait pas supporter le poids des nouveaux vitrages isolants et les système d'ouverture pour l'aération.

Le patio totalement vitré possède une structure en béton brut pour la partie basse et en acier plus léger pour la partie haute. Le revêtement du sol de cet espace extérieur est en lattes d'Ipé, ce qui le différencie largement de l'espace intérieur et de son parquet en chêne huilé de couleur brune.

La position centrale du patio dans l'appartement permet d'irriguer toutes les pièces, aussi bien le séjour que l'on voit ici, que deux des trois chambres de cet étage et la salle de bains des enfants. L'espace à ciel ouvert a été traité comme une terrasse et meublé avec des chaises et des tables en teck.

L'escalier d'accès à l'étage et son garde-corps à barreaudage type bateau possède des marches en tôle d'aluminium larmée. On peut voir au fond, la cuisine laquée rouge vif et derrière encore le hublot d'éclairage du cellier.

L'escalier débouche sur une petite hunette, permettant d'accrocher l'ensemble passerelle-escalier à la structure béton et d'offrir un petit point de vue d'arrivée. Les marches à claire voie de l'escalier permettent une vue traversante jusqu'au fond de l'appartement.

Le sol de la passerelle et de la hunette est, comme  celui de l'escalier, revêtu de plaques de tôles en aluminium larmées. De cette partie de l'appartement on obtient une vue plongeante sur la pièce principale.

La suite parentale à l'étage a été habillée de rouge framboise et son sol recouvert de parquet en hêtre clair. Cet espace sous rampant ainsi que sa salle de douche privative donnent sur le patio.

Vue depuis la chambre parentale. On peut voir en bas le sol en Ipé du patio et en haut la chambre d'amis et l'accès à la terrasse extérieure en plein air