Cette maison de 1920 à Lyon, achetée en très mauvais état, a été largement rénovée et totalement ouverte sur le jardin arrière.

Le rez-de-chaussée, composé de plusieurs petits espaces, a été décloisonné afin de présenter une seule grande pièce de facture contemporaine. Seules quelques longueurs d’un ancien mur de refend intérieur ont été conservées de façon à créer une entrée un peu à l’écart, donnant sur les escaliers conduisant à l’étage.

La façade sur jardin, très peu ouverte sur l’extérieur à l’origine, a été éventrée et une large baie vitrée de grande hauteur occupe dorénavant toute la largeur du bâtiment.

Elle débouche sur une généreuse terrasse au même niveau qui coule doucement dans le jardin

À l’occasion du projet, un bureau avec vue sur la végétation a été créé à l’étage.