Cet appartement en duplex a été installé dans une ancienne salle de gymnastique.

Le sol du niveau haut des chambres a été construit de toutes pièces ainsi que la passerelle reliant deux groupes de pièces au-dessus du séjour cathédrale.

Une partie de la toiture a été découpée afin de permettre la création d’une terrasse « tropézienne », accessible depuis le couloir des chambres.

Les parties structurelles métalliques ont délibérement été laissées apparentes afin d’accentuer l’esprit industriel de l’ensemble.

Une séparation entre la cuisine et le salon de type fenêtre d’atelier a été installée.

Les sols sont principalement revêtus de parquet, mis à part quelques secteurs recouverts de carrelage en ciment coloré.